Fabriquer des boites à odeurs DIY

Les boites à odeurs

Aujourd’hui, je vous propose de vous replonger encore une fois dans la pédagogie de Maria Montessori. Apprendre à utiliser les boites à odeurs et à les fabriquer ça vous dit ?

Elles font partie du matériel pédagogique de vie sensorielle qu’elle a développé. Grâce à elles vous pourrez stimuler l’odorat de l’enfant que vous accompagnez.

Comment ? Eh bien, c’est justement ce que nous allons voir dans ce nouvel article. Si vous voulez en savoir plus sur cette activité, suivez le guide !

[joli-toc]

Fabriquer les boites à odeurs DIY étape par étape

Ce matériel se compose de deux séries de six flacons. L’une jaune et l’autre verte. Elles présentent des odeurs différentes. L’enfant auquel vous les présenterez aura pour objectif de faire des mises en paires.

Ma petite liste de matériel

Fabriquer des boites à odeurs DIY
  • 12 contenants (6 jaunes et 6 verts)
  • 6 ingrédients différents à mettre dedans (essences ou épices par exemple)
  • 1 plateau

Le choix du contenant

N’importe quel récipient, fera l’affaire, à condition d’être suffisamment opaque pour que l’on ne puisse pas voir au travers. Il peut être en bois en verre ou en plastique par exemple. Aussi, il est nécessaire qu’il soit adapté à la taille de la main de l’enfant. Cela lui permettra de le saisir avec aisance.

Fabriquer six boites jaunes et six boites vertes

Quel que soit le type de récipient pour lequel vous opterez, pour les fabriquer, vous aurez besoin d’en avoir six jaunes et six verts.

Vous pouvez aussi, pourquoi pas, recycler des flacons à épices. Afin de les opacifier, il vous suffira de peindre l’intérieur des flacons avec de la peinture jaune et verte. Vous pouvez aussi les tapisser de papier de couleur unie jaune et vert. Choisissez du papier de soie par exemple. Ce type de papier assurera un joli résultat s’il est déposé délicatement avec un peu de vernis colle. L’objet doit être esthétique et attrayant pour donner envie à l’enfant de le manipuler.

De mon côté, j’ai décidé de recycler les petites gourdes de yaourt à boire que l’on trouve en commerce. Elles ont l’avantage d’être déjà opaque. Après les avoir consommé il suffit de les laver et de les sécher à l’envers, sur un égouttoir à biberon par exemple. Vous pourrez ensuite les différencier en collant une gommette colorée jaune sur le bouchon de six d’entre elles et une gommette verte sur les six autres.

Les lecteurs de cet article ont également lu : Matériel pédagogique Montessori : les boites à sons DIY

Le remplissage des boites à odeurs

Remplissez les récipients par paires dans un récipient de chaque couleur. Mettez à l’intérieur des épices (comme de la cannelle, de l’anis étoilée, du clou de girofle…). Vous pouvez également y glisser des herbes aromatiques ou des fleurs séchées (comme de la menthe, du thym ou de la lavande). Je vous suggère également d’y mettre des écorces d’agrumes séchées (orange, citron ou mandarine…). Il peut s’agir aussi de gousse de vanille ou de grains de café. Sachez d’ailleurs que le café a « le pouvoir » d’annuler les odeurs lorsqu’on en a trop senti.

Vous pouvez remplir les boites à odeurs avec  différents épices, essences, ou encore herbes aromatiques.

Avant de les remplir, je vous suggère de tapisser le fond des boites avec une bonne couche de coton. Cela évitera que les ingrédients « se baladent » au fond de la boite et émettent des sons quand vous les manipulerez. L’enfant pourra ainsi focaliser son attention uniquement sur l’odeur qui s’en dégage. Puis, versez par-dessus l’ingrédient de votre choix. Enfin, avant de refermer la boite, remettez un peu de coton ou une compresse. Vous pourrez ainsi caler les ingrédients au fond du contenant et les cacher de la vue des enfants.

Dans mes boites, j’ai choisi de mettre du romarin, du café, des essences de mandarine, de la lavande, de la menthe et de l’anis étoilée.

Quand présenter les boites à odeurs à un enfant?

Cette activité peut être présentée aux enfants à partir de trois ans environ. Tout dépend, en réalité, de l’intérêt qu’ils y portent. Dès qu’un enfant s’intéresse quotidiennement aux différentes odeurs de son environnement, vous saurez alors que c’est sûrement le bon moment de lui présenter ce matériel pédagogique.

Cette activité développera, entre autres, l’aptitude de l’enfant à différencier les odeurs et à les reconnaître.

Le mobilier nécessaire pour mettre en place l’atelier

  • Une table
  • deux petites chaises

ou

  • Un tapis si vous voulez faire l’exercice au sol avec l’enfant

Les objectifs de l’activité

Buts directs

  • Familiariser l’enfant aux odeurs
  • La discrimination olfactive
  • Le raffinement des odeurs
  • L’autonomie

Buts indirects

  • La concentration
  • Le développement cognitif de l’enfant qui va effectuer un rapport entre différents éléments.
  • L’adaptation à son environnement par la discrimination olfactive.

Comment présenter les boites à odeurs?

Pour mettre en place cet atelier vous aurez donc besoin des six boites à odeurs jaunes et de six boites à odeurs vertes que vous venez de fabriquer. Chacune d’entre elle contient donc des ingrédients qui auront des odeurs bien spécifiques. Avec ce matériel pédagogique l’enfant tentera d’effectuer une mise en paire avec les 2 séries de boîtes.

La présentation

Allez chercher le plateau sur lequel sont disposées les boites à odeurs avec l’enfant. Invitez-le à le porter. Puis, allez vous installer à une table en vous asseyant toujours à la droite de l’enfant.

Commencez par sortir chaque flacon de la série de référence (la jaune par exemple). Prenez soin de les aligner sur la table face à l’enfant de haut en bas.

Alignez la série de référence


Prenez ensuite le premier flacon de la série de référence. Puis débouchez-le et amenez-le près du nez en le déplaçant le long des narines. Prenez le temps nécessaire pour le humer. Puis, donnez-le à l’enfant pour qu’il puisse faire de même. Enfin, refermez le flacon et déposez-le à sa place sur la table.

Faites de même avec chaque flacon de la série de référence. Reposez-les toujours sur la table en les alignant verticalement face à l’enfant.

Prenez ensuite la deuxième série de flacons (les verts). Alignez-les en face de la série de référence. Vous pourrez alors comparer les odeurs entre elles.

Les deux séries de boites sont alignées l'une en face de l'autre.



Commencez par prendre le premier flacon et humez-le. Puis, donnez-le à l’enfant pour qu’il en fasse autant. Faites de même avec tous les flacons verts jusqu’à ce que le binôme soit trouvé.

Faites ainsi une mise en paire entre les flacons jaunes et les flacons verts. Puis, prenez soin de classer les paires en les alignant de haut en bas.

Faites les mises en paires

Le contrôle de l’erreur

Une fois que vous aurez fait toutes les mises en paires, vous pourrez procéder à une dernière vérification avant de les ranger. Pour ce faire, vous reprendrez une à une chacune des paires, et les ressentirez. Puis, si tout est juste, vous pourrez les ranger sur le plateau.

Cette étape sert alors de ce que l’on appelle le contrôle de l’erreur. En vie sensorielle, dans la pédagogie Montessori, le contrôle de l’erreur va permettre l’auto-activité. L’enfant se rend compte ainsi de l’erreur par lui-même. Chaque matériel permet à l’enfant à un moment donné de se repérer et de savoir si ce qu’il a fait est juste ou non et sans que l’adulte n’ait à intervenir. Par ce contrôle l’enfant fait un grand pas vers l’indépendance, son travail n’est pas jugé. Il devient alors maître de sa construction psychique et spirituelle.

Avec les boites à odeurs, le contrôle de l’erreur est olfactif. Alors si vous constatez que l’enfant s’est trompé, ne dites rien. À force d’entraînement, et de répétition, il affinera son sens de l’odorat et finira par faire les mises en paire par lui-même.

Enfin, une fois que toutes les mises en paires sont réalisées, remettez le plateau en ordre, puis invitez l’enfant à aller le ranger sur l’étagère.

Nommer les odeurs

Dès que l’enfant s’est bien exercé et qu’il sait faire les mises en paire, vous pourrez alors, lors d’un prochain atelier, prendre une seule série de flacons et nommer les différentes odeurs avec l’enfant.

Nommer les différentes odeurs pour enrichir le vocabulaire de l'enfant.

Les lecteurs de cet article ont également lu : Comment éveiller les 5 sens de l’être humain ?

Faites varier les senteurs au fil des saisons

Si vous le souhaitez, vous pourrez faire évoluer vos boites à odeurs au fil des saisons.

En période hivernale, je vous invite par exemple à fabriquer des boites à odeurs aux essences de Noël. Ces odeurs qui chaque année nous mettent au parfum et nous rappellent que les fêtes arrivent à grand pas. Elles éveilleront d’ailleurs peut-être en vous des sensations et des émotions agréables et réconfortantes. Je pense ici notamment aux agrumes comme l’orange et la clémentine, mais aussi aux épices comme la cannelle, le clou de girofle, ou encore l’anis étoilée. Sans oublier les odeurs de sapin, d’écorces, ou d’herbes aromatiques comme le thym et le romarin, et pour finir, LE CHOCOLAT.

Au printemps, vous pourrez profiter de la période de floraison pour faire sécher des fleurs ou des herbes aromatiques et les mettre bouteille. En été, vous pourrez y intégrer des parfums plus fruités. Et à l’automne, vous pourrez faire découvrir aux enfants des senteurs plus boisées.

Le point de vue écologique de Mélanie

En réutilisant des bouteilles ou des flacons de récupération, cela sensibilisera l’enfant au recyclage des déchets. Aussi, je suis certaine que vous trouverez en un temps record des épices dans vos placards et des éléments de la nature à côté de chez vous pour les remplir.

L’intérêt pédagogique d’Aline

Grâce à ce matériel éducatif, l’enfant pourra découvrir et se familiariser avec de nouvelles odeurs. Il pourra éveiller et développer son sens et sa mémoire olfactive. Aussi, il apprendra à discriminer et à nommer les différentes odeurs de son environnement.

En résumé

Les boites à odeurs font parties du matériel sensoriel développé par Maria Montessori. Vous pourrez présenter cette activité à l’enfant lorsqu’il montrera un fort intérêt pour les odeurs qu’il va découvrir dans son environnement et dans la vie au quotidien. Il va apprendre à les discriminer. Ce sera aussi l’occasion pour l’enfant d’apprendre du nouveau vocabulaire tout en affinant son sens olfactif ! Une activité très simple à réaliser et peu coûteuse.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser en commentaire votre expérience personnelle et à le partager autour de vous ! :-). En complément, vous pouvez aussi télécharger mon guide gratuit  » 5 clés pour des enfants heureux, libres et épanouis. »



Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager! :)

Vous pourriez également aimer...

5 commentaires

  1. Bonjour Aline, merci pour cet article. C’est vraiment une super idée et tellement facile à réaliser. On peut répéter l’exercice plusieurs fois car il y a beaucoup de senteurs à découvrir. On ne pense pas forcément à l’odorat mais c’est aussi une dimension importante !!

    1. Avec plaisir! Eh oui, c’est vrai! C’est très facile à faire et ça plait beaucoup aux enfants. On peut sensibiliser les enfants aux odeurs qu’ils sentent dans leur environnement au quotidien. Néanmoins, il est vrai qu’il existe peu d’outils pédagogiques qui permettent de stimuler le sens olfactif!

  2. Ah tiens je n’ai encore jamais proposé cette activité, c’est une super idée! J’ai hâte de tester!

    1. Merci pour ton commentaire! Ravie qu’elle te plaise!

  3. J’aime cette idée des flacons avec des odeurs afin de l’adapter pour une chasse au trésor. Au lieu du jaune et du vert, mettre des chiffres et des lettres !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.