Matériel pédagogique Montessori: Fabriquer des boites à sons

Matériel pédagogique Montessori: les boites à sons DIY

Pour ma 13ème journée de défi, je vous propose de fabriquer des boites à sons. Elles font partie du matériel pédagogique de vie sensorielle que Maria Montessori a développé. Si vous avez envie de stimuler l’ouïe de l’enfant que vous accompagnez, les boites à sons sont faites pour ça!

Vous pouvez les faire découvrir à un enfant qui est très attentif aux bruits qu’il perçoit autour de lui; L’oiseau qui siffle dans son nid, l’hélicoptère qui passe au-dessus de la maison, le vent qui souffle dans les branches.

Aussi, dans la deuxième partie de cet article, je vous apprendrai à présenter les boites à sons à un enfant auquel vous voulez les faire découvrir. Cette activité développera, entre autres, l’aptitude de l’enfant à différencier les sons.

Elles sont composées de deux séries de six boites. L’une rouge et l’autre bleue. Elles présentent des bruits différents et plus ou moins forts quand on les secoue. L’enfant auquel vous les présenterez tentera de faire des mises en paires, et de réaliser des gradations,. Cela signifie qu’il pourra les classer de celle qui fait le bruit le plus fort à celle qui en fait le moins et vice versa.

Si vous voulez en savoir plus sur cette activité, suivez le guide !

Les boites à sons sont rangées dans deux boites en bois. L'une a un couvercle rouge et l'autre un couvercle bleu.

Sources:
Les boites à sons; un matériel pédagogique de vie sensorielle développé par Maria Montessori

Voici les boites à sons. Un matériel pédagogique développé par Maria Montessori. Cette photo a été prise dans les locaux d'Eva Wenger au sein de son association 1,2,3 Montessori.

Cette série de photos ont été prises dans les locaux d’Eva Wenger au sein de son association 1,2,3 Montessori.

Les boites à sons disposées en colonne avant de commencer la présentation.

[joli-toc]

Fabrication des boites à sons étape par étape

Ma liste de matériel

  • 12 récipients (6 rouges et 6 bleus)
  • 6 ingrédients différents à mettre dedans
  • 2 boites
  • 1 entonnoir
  • 1 balance

Le choix du récipient

N’importe quel récipient, fera l’affaire, à condition d’être suffisamment opaque pour que l’on ne puisse pas voir au travers. Il peut être en bois ou en plastique par exemple. Aussi, il est nécessaire qu’il soit adapté à la taille de la main de l’enfant. Cela lui permettra de le saisir avec aisance.

Fabriquer six boites bleues et six boites rouges

Quel que soit le type de récipient pour lequel vous opterez, pour les fabriquer, vous aurez besoin d’en avoir six bleus et six rouges.

Vous pouvez aussi, pourquoi pas, utiliser des petits pots en verre. Commencez par prendre soin de les peindre à l’intérieur, en rouge et en bleu, pour les opacifier. Vous pouvez aussi les tapisser de papier de couleur unie bleu et rouge. Choisissez du papier de soie par exemple. Ce type de papier assurera un joli résultat s’il est déposé délicatement avec un peu de vernis colle. L’objet doit être esthétique et attrayant pour donner envie à l’enfant de le manipuler.



Si le temps vous est compté, et que vous souhaitez les fabriquer rapidement, je vous suggère de recycler les petites gourdes de yaourt à boire que l’on trouve en commerce. Elles ont l’avantage d’être déjà opaque. Après les avoir consommé, lavez-les, puis séchez-les à l’envers, sur un égouttoir à biberon par exemple. Vous pourrez ensuite les différencier en collant une gommette colorée bleue sur le bouchon de six d’entre elles et une gommette rouge sur les six autres.

Le remplissage des boîtes à sons

Le récipient doit permettre de produire un son clair quand on l’agite une fois rempli. Pour ce faire, remplissez-les par paires dans un récipient de chaque couleur. Mettez à l’intérieur, quelque chose qui produise un son intéressant quand on le secoue. Vous pouvez y glisser des lentilles, de haricots, de la semoule, du sable, des pois chiches, du riz, du sel, de la farine, des épices… Vous pouvez y mettre aussi des petits objets légers comme des perles, des billes, des morceaux de paille… Assurez-vous juste que le son produit soit plutôt agréable à l’oreille.

Prévoyez des contenants pour ranger ce matériel pédagogique Montessori

Une fois que vos boites à sons bleues et rouges sont prêtes, scellez-les avec une colle forte afin que les enfants ne puissent pas les ouvrir. Puis rangez-les dans deux boites bien distinctes. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des boites de rangement, ou encore des boites à chaussure par exemple. Les couvercles des boites peuvent être peints, préalablement, dans la couleur des boites à sons.

L’enfant devra ensuite essayer de retrouver chaque paire produisant le même son. Nous verrons comment mettre en place l’activité juste après.

Comment présenter les boites à sons?

Pour mettre en place cet atelier vous aurez donc besoin des six boites à sons rouges et des six boites à sons bleues que vous venez de fabriquer. Chacun des cylindres contient donc des ingrédients qui produiront un bruit spécifique lorsqu’ils seront secoués. Cette activité pourra être présentée aux enfants à partir de trois ans environ. Tout dépendra aussi de l’intérêt que porte l’enfant pour cette activité. Ce matériel pédagogique Montessori se présente en plusieurs étapes. L’enfant tentera d’abord d’effectuer une mise en paire avec les 2 séries de boîtes. Puis, il pourra effectuer une gradation, en triant les boîtes du son le plus faible au son le plus fort ou inversement.

Le mobilier nécessaire pour présenter ce matériel pédagogique de Maria Montessori

  • Une table
  • deux petites chaises

ou

  • Un tapis si vous voulez faire l’exercice au sol avec l’enfant

Les objectifs de l’activité

Buts directs

  • Eduquer l’oreille aux perceptions auditives
  • La discrimination auditive
  • L’autonomie

Buts indirects

  • La concentration
  • Le raffinement du mouvement volontaire
  • Le développement cognitif car cela va permettre à l’enfant d’acquérir des connaissances sur son environnement, et ici, plus particulièrement en distinguant puis en mettant par paire les différents sons perçus.
  • L’adaptation à l’environnement
  • Cette activité prépare à la musique

Présentation du matériel pédagogique Montessori

Les boites à sons faites maison. Elles sont rangées dans deux boites. Un matériel pédagogique Montessori.

Allez chercher les boîtes à son avec l’enfant sur l’étagère. Prenez en une chacun, puis allez vous installer à une table en vous asseyant toujours à la droite de l’enfant.

Ouvrez les boîtes en plaçant les couvercles sous celles-ci. Sortez tout d’abord une à une les boîtes à sons sur la table et alignez-les en 2 colonnes sur votre tapis ou votre table : une colonne de référence à gauche, et une colonne de test à droite.

Pour présenter les boites à sons à un enfant, alignez les en deux colonnes sur votre table: une colonne de référence à gauche, et une colonne de test à droite.

Prenez une boîte bleue, dans le tas face à vous, et secouez la en l’amenant près de l’oreille droite dans un mouvement de haut en bas, puis faire de même avec l’oreille gauche.

Reposez les toujours sur la table en les alignant verticalement face à l’enfant. Prenez ensuite une boîte rouge et faites de même pour comparer les sons entre eux. Puis, faites de même avec toutes les boîtes rouges jusqu’à ce que le binôme soit trouvé.

Faites la mise en paire entre le boites à sons bleues et les boites à sons rouges.

Faites ainsi une mise en paire entre les boîtes bleues et les boîtes rouges Puis, prenez soin de classer les paires en les alignant de haut en bas.

Puis, ainsi de suite continuez l’activité, en commençant toujours par secouer une nouvelle boîte bleue puisque nous avons choisi cette série comme référence pour toute la durée de l’activité.

Une fois que toutes les mises en paires sont réalisées, vous pouvez proposer à l’enfant de faire une gradation. Pour cela, vous n’aurez besoin que d’une seule série de boites à sons. Vous demanderez alors à l’enfant de les classer, en faisant une ligne horizontale, et en commençant par celle qui fait le plus de bruit en en finissant par celle qui en fait le moins ou inversement.

Vous pouvez proposer à l'enfant de faire une gradation avec les boites à sons, un matériel pédagogique Montessori,  en les classant de celle qui fait le plus de bruit à celle qui e fait le moins.

Invitez ensuite l’enfant à refaire l’exercice et à comparer les boîtes à sons entre elles.

Puis, invitez l’enfant à ranger le matériel.

Contrôle de l’erreur

Une fois que vous aurez fait toutes les mises en paires, vous pourrez procéder à une dernière vérification avant de les ranger. Pour ce faire, vous reprendrez une à une chacune des paires, et les réécouterez. Puis, si tout est juste, vous pourrez les ranger leur boîte respective.

Cette étape sert alors de ce que l’on appelle le contrôle de l’erreur. En vie sensorielle, dans la pédagogie Montessori, le contrôle de l’erreur va permettre l’auto activité. L’enfant se rend compte ainsi de l’erreur par lui-même. Chaque matériel permet à l’enfant à un moment donné de se repérer et de savoir si ce qu’il a fait est juste ou non et sans que l’adulte n’ait à intervenir. Par ce contrôle l’enfant fait un grand pas vers l’indépendance, son travail n’est pas jugé. Il devient alors maître de sa construction psychique et spirituelle.

Avec les boites à sons, le contrôle de l’erreur est auditif. Alors si vous constatez que l’enfant s’est trompé, ne dites rien. A force d’entraînement, et de répétition, il affinera son sens de l’audition, et finira par faire les mises en paire par lui-même.

La mise en paire à distance

Une autre manière de réaliser cette mise en paire est d’installer une première série de référence sur une table, et de positionner la série de test plus loin sur un tapis. L’enfant viendra donc écouter le bruit à retrouver sur la table, reposera la boite à sons, puis, il ira sur le tapis pour retrouver le son qui correspond. Cela lui demandera un effort de mémorisation. Les enfants qui sont dans la période sensible du mouvement apprécieront particulièrement cette manière de procéder.

En résumé

Les boites à sons sont un matériel pédagogique issu de la pédagogie de Maria Montessori. Elles font partie du matériel de vie sensorielle. Vous pourrez présenter cette activité à l’enfant lorsqu’il montrera un fort intérêt pour les sons qui l’entourent et pour les bruits qu’il découvre chaque jour. Il apprendra alors à les discriminer. Ce sera aussi l’occasion pour l’enfant d’apprendre du nouveau vocabulaire autour de l’intensité d’un bruit, tout en affinant son sens auditif ! Une activité très simple à réaliser et peu coûteuse.

Si cet article vous a plu, n’hésitez me laissez en commentaire votre expérience personnelle et à le partager autour de vous! 🙂

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager! :)

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.