Les petits pots de peinture spéciale bébé.

Recette de peinture spéciale bébé

Je vous propose aujourd’hui de réaliser une recette de peinture spéciale bébé. Il s’agit d’une peinture comestible et non toxique. En effet, vous pourrez la fabriquer à partir d’ingrédients 100% naturels et alimentaires. Ainsi, si un enfant a envie de la goûter, pendant l’activité que vous leur proposerez, cela ne posera aucun problème pour leur santé. Elle est économique et ses couleurs attractives donneront envie aux enfants de la manipuler. Ils seront alors ravis de pouvoir l’utiliser pendant des ateliers de peinture divers et variés.

Commençons par un petit tuto vidéo


En attendant la création de ma chaîne Youtube, de mes tutos et de mes vidéos personnalisées, je vous propose, de voyager dans l’univers sympathique « des mamans créatives« !

[joli-toc]

Ma petite liste de matériel

La liste des ustensiles

  • Un grand saladier
  • 2 grands récipients
  • Une tasse
  • Un fouet
  • Des pots hermétiques.

Les ingrédients nécessaires pour fabriquer la peinture spéciale bébé

  • 2 tasses de farine.
  • 1/2 tasse de sel.
  • 1/4 de tasse de sucre.
  • 2 tasses d’eau.
  • Colorants alimentaires.
Temps de préparation: 5 minutes

Fabriquer de la peinture spéciale bébé étape par étape

1ère étape: Mélangez dans un saladier la farine, le sel et le sucre.

2ème étape: Ajoutez l’eau, petit à petit, tout en mélangeant la pâte jusqu’à ce qu’elle soit bien homogène.

3ème étape: Séparez la préparation dans différents contenants pour faire plusieurs couleurs de peinture.

4ème étape: Ajoutez le colorant alimentaire dans chacun d’entre eux et mélangez, jusqu’à ce que la couleur soit bien homogène. N’hésitez pas à en ajouter jusqu’à ce que la couleur ait la nuance souhaitée.

5ème étape: Versez vos peintures maison dans des pots hermétiques. Vous pouvez recycler par exemple les pots de nourriture pour bébé.

Ainsi, en un temps record, vous venez de créer votre peinture spéciale bébé DIY. Elle peut se conserver plusieurs semaines.

Psstt: je vous invite aussi à découvrir ici une autre super recette pour fabriquer de la peinture soi-même sur le blog de Mélanie de « faire découvrir l’écologie aux enfants ».

Un atelier de peinture « sur mesure » pour les bébés

Pour les bébés, ce n’est pas encore évident d’utiliser des ustensiles de peinture comme des pinceaux, des tampons ou des rouleaux pour faire de la peinture. Cependant, vous pouvez tout de même leur proposer de les découvrir, en leur mettant à disposition dans une boite à trésors par exemple. Ainsi ils pourront se familiariser avec ces outils, avant de pouvoir les utiliser à leur tour.

Dans un premier temps, vous leur ferez découvrir la peinture spéciale bébé, en leur permettant de la manipuler tout simplement avec leurs mains. Ils auront beaucoup de plaisir à tremper leurs doigts dedans, et à tapoter ensuite leurs mains sur une feuille blanche que vous leur aurez mis à disposition. Pour se faire je vous suggère une liste de matériel minimaliste.

Le matériel

  • Un petit tablier (ou des vêtements usés)
  • Une nappe en toile cirée
  • Du scotch
  • Des ciseaux
  • une feuille ou un rouleau de papier
  • Un gant de toilette
  • Des assiettes blanches ou de couleur unie
  • la peinture spéciale bébé faite maison

Objectif de l’atelier

  • Découvrir la peinture avec plaisir
  • Eveiller ses sens
  • Découvrir son corps
  • Développer sa motricité
  • Coordonner sa vision et ses mouvements
  • L’autonomie
  • La concentration

Déroulement de l’activité peinture spéciale bébé

Vous pouvez proposer cet atelier aux bébés qui ne marchent pas encore. Je vous recommande tout de même d’attendre qu’ils soient capables de s’asseoir par eux-mêmes, de faire du quatre pattes, ou de se mettre en posture debout avec appuis. Il faudra aussi qu’il sache coordonner sa vision avec le mouvement de ses mains pour la lui proposer.

Un atelier peinture à même le sol

La cuisine, la salle de bain, ou une salle d’activité prévue à cet effet, sont, selon moi, les pièces les plus adaptées pour mettre en place ce type d’activité. Ainsi, comme elle peut être salissante, vous aurez un point d’eau à proximité pour l’étape de nettoyage des mains, du corps, de l’espace et du matériel à la fin de celle-ci.

L’installation

Dégagez l’espace choisi de tout objet encombrant. Puis, installez sur un sol facile à nettoyer, une grande toile cirée pour le protéger et délimiter un espace. Vous pourrez la fixer avec un scotch large pour qu’elle ne glisse pas.

Ensuite, accrochez-y une grande feuille. Pour que l’enfant puisse manipuler la peinture aisément avec ses deux mains, je vous suggère de disposer sur la feuille une ou deux assiettes de peintures de couleurs différentes. Si l’enfant en fait pour la première fois mettez en qu’une pour qu’il puisse découvrir tranquillement cette nouvelle texture.

Mettez aussi à sa disposition un gant de toilette pour qu’il puisse se laver les mains au besoin. Cela peut le déranger d’avoir de la peinture sur ses doigts. Il pourrait aussi, tout simplement, avoir envie d’expérimenter le fait d’en mettre sur ses doigts, puis de l’enlever pour la voir disparaître et ainsi de suite.

La tenue

Enfilez un tablier ou des vêtements usés à votre bébé. Vous pourrez aussi le laisser carrément en body ou en couche, pourquoi pas, s’il ne fait pas trop froid. J’émets juste une petite réserve sur l’idée de pouvoir laisser les enfants en couche pour faire une activité, notamment lorsqu’il est accueilli en collectivité. Nous allons voir pourquoi.

La notion de pudeur et d’intimité chez l’enfant

En effet, être en couche, ce n’est pas anodin, même pour un enfant! Depuis qu’il est né, elle fait comme partie de lui. On lui enlève juste pour le laver. La couche fait donc partie intégrante de son intimité.

Alors, Non! On ne met pas un enfant en couche à la vue de tous sans même le lui demander. Pourquoi ferait-on à un enfant, ce que l’on ne ferait pas sur soi ou sur le corps d’un adulte?

Il faut savoir que si l’enfant peut donner l’impression de n’avoir aucune gène à être nu ou en couche devant les autres c’est surtout parce qu’il naît avec une méconnaissance de son intégrité physique et psychique. Alors, soyons-y attentif! Car c’est à l’adulte de l’accompagner dans cette acquisition de pudeur et d’intimité. Son corps lui appartient!

Ainsi, lorsqu’il sera adulte il pourra choisir, en toute conscience des choses, quel rapport il a envie d’avoir avec son corps.

L’atelier peinture spéciale bébé peut démarrer

Laissez-le explorer cet environnement, de préférence pied-nus, afin qu’il puisse être vraiment libre de ses mouvements et ressentir toutes les sensations sous ses pieds.

Mettez l’enfant en confiance

Vous pouvez trempez votre main dans une assiette de peinture, et la poser sur une feuille à part, ou y tracer une ligne avec votre doigt pour l’inviter à en faire autant. Cela l’aidera parfois à se lancer. Puis, laissez-le faire. Observez-le silencieusement un peu à distance. N’intervenez pas! S’il a besoin de contact, il vous regardera ou viendra vous voir de lui-même. Laissez le agir en lui laissant le plus d’autonomie possible

Laissez le expérimenter librement

Que ce soit avec ses mains ou avec ses pieds, il pourra expérimenter la peinture autant qu’il le voudra. Il pourra tapoter la feuille avec sa main pleine de peinture, tracer une courbe ou une ligne ou encore faire des points du bout de ses doigts.

Il pourrait aussi, pourquoi pas, marcher dans la peinture et laisser la trace de ses pieds sur la feuille, comme ça, spontanément, parfois même sans s’en rendre compte. Puis, quand il se retournera face à la feuille, il les découvrira. Alors nulle besoin de lui donner cette idée. C’est quand même beaucoup plus intéressant, et plus surprenant d’en faire la découverte par soi-même. C’est de cette façon aussi, qu’il en retirera le plus de satisfaction!

Certains d’entre eux poseront leurs deux mains sur la feuille et traceront autant de lignes qu’ils ont de doigts, en les glissant dessus de haut en bas.

Les possibilités sont multiples. C’est une exploration sans fin!

Faire de la peinture sur une table

Vous pouvez aussi proposer à l’enfant de faire de la peinture sur une petite table à sa hauteur pour varier les plaisirs. Il y a tout de même une condition pour lui proposer cela. Il doit savoir se mettre debout seul avec appuis, ou bien savoir s’asseoir sur une petite chaise par lui même.

Dans ce cas, protégez la table avec un grand set de table. Un morceau de pâte à fixe attaché à chacun des coins vous permettra de le fixer sur la table. Cela permettra de la protéger et de délimiter un espace. Ensuite, vous pourrez y scotcher une feuille sur laquelle l’enfant pourra peindre. Tout comme au sol, il pourra expérimenter la peinture à table avec ses mains.

En complément, vous trouverez en cliquant sur ce lien, comment fabriquer un chevalet et faire un atelier peinture avec un enfant de moins de trois ans.

En résumé

Après avoir fabriqué de la peinture spéciale bébé comestible et non toxique, vous pourrez proposer à l’enfant de participer à un atelier peinture. Vous pourrez l’installer au sol, sur une petite table, ou encore sur un chevalet, en fonction de ses capacités motrices. Le bébé aura plaisir a découvrir les textures et les couleurs. Il pourra mélanger la peinture sur la feuille et prendra beaucoup de plaisir à cela. Et comme pour beaucoup d’activités, c’est d’abord avec ses deux mains, qu’il expérimentera.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager! :)

Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. Bastienne Nagy a dit :

    Merci Aline pour cette recette que je ferai prochainement pour mon petit de 17 mois 🙂

    1. Avec plaisir! j’espère que vous passerez un joli moment ensemble. La peinture c’est chouette et généralement les petits aiment beaucoup ça!

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.