un enfant fait des percussions corporelles et des exercices de battements de mains.

Les percussions corporelles: des exercices pour faire des sons avec son corps

Dans cet article je vous propose de faire des percussions corporelles avec l’enfant dont vous vous occupez via des exercices.  Cela consiste à produire des mélodies ou des rythmes en utilisant son corps comme instrument de musique. Ce sont des exercices qui permettent de prendre conscience de son corps et de développer son schéma corporel. Aussi, il permettra à l’enfant de se rendre compte que son corps peut produire différents sons, notamment en tapant dessus avec ses petites mains. Il pourra également jouer avec les rythmes. Moments de rires et de plaisir garantis!

[joli-toc]

Objectifs de l’activité

Les percussions corporelles sont des exercices qui stimulent l’écoute et l’attention auditive. Aussi, il permettent à l’enfant de développer la coordination de ses mouvements et son habileté gestuelle. Ces exercices de mémorisation développeront également la mémoire de l’enfant. Enfin, grâce aux percussions corporelles, l’enfant développera aussi sa créativité, son sens artistique ainsi que l’expression de soi.

Découvrir les percussions corporelles par différents exercices

Tout d’abord, installez-vous en face de l’enfant en position assise ou debout en fonction des préférences de l’enfant. Profitez alors de ce moment privilégier pour lui montrer comment jouer des percussions sur votre propre corps. Les enfants, en imitant vos gestes, répèteront vos mouvements.

Taper par exemple sur votre poitrine, sur vos cuisses, dans vos mains, sur le ventre. Je vous conseille de le rendre attentif au son qui est produit par une partie du corps à la fois.

Puis, écoutez avec l’enfant le son qu’elle produit. Ensuite, poursuivez l’exercice en tapant sur une autre partie du corps et ainsi de suite. Profitez-en pour nommer les différentes parties du corps au fur et à mesure. Cela lui permettra d’aller à la découverte de son corps et des différents sons qu’il produit.

Quand vous ferez ces exercices de percussions corporelles, veillez à ne pas produire de son avec votre bouche en simultané de façon à ce que l’enfant soit bien centré sur les sons qu’il fera sur son corps.

Centrez votre attention sur l’enfant

Lorsque l’enfant imite vos mouvements et vos gestes encouragez-le. Regardez- le par exemple en souriant et en portant une attention particulière sur lui. Mettez-le en confiance. Surtout ne tentez pas de corriger ses gestes. Même s’ils sont encore imparfaits aujourd’hui, il parviendra un jour à les affiner et à les préciser pour obtenir le son attendu.

A quel moment proposer cette activité?

Les percussions corporelles sont des exercices que l’on peut faire par exemple au réveil pour stimuler et éveiller notre corps. Vous pouvez également proposer ces exercices à l’enfant dont vous vous occupez dès que vous sentez qu’il y sera réceptif.

En l’observant bien, vous pourrez savoir quand ce sera le bon moment de lui proposer cette activité. Quand mes enfants font du bruit par exemple avec des objets, ou tape sur quelque chose, je leur propose de se poser un instant pour faire des percussions corporelles. Cela leur permet de se poser un instant et de se concentrer sur les sons et les rythmes qu’ils produisent. Succès assuré!

Variez la difficulté des exercices de percussions corporelles

Après avoir proposé des exercices simples à l’enfant, vous pourrez commencer à faire varier la difficulté des exercices progressivement.

Il sera, par exemple, plus difficile pour l’enfant de claquer dans ses doigts, ou de produire des sons avec ses joues ou encore avec sa bouche. Cependant, vous pouvez tenter tout de même l’expérience pour qu’il puisse vous observer et absorber vos gestes. Pour cela, prenez le temps de faire chaque geste et mouvements de doigts avec précision. Et vous verrez, un jour, il sera alors capable de le reproduire. Quand il y arrivera, ce sera très gratifiant pour lui!

Le corps humain: une caisse de résonance à part entière

Vous pourrez aussi lui montrer en quoi notre corps est une vraie caisse de résonance. En tapant par exemple sur ses joues en entrouvrant la bouche, l’enfant se rendra alors compte que le son résonnera de l’intérieur. Aussi, selon la taille de l’ouverture de sa bouche, et la position de ses lèvres, les sons qui en sortiront seront différents.

Il pourra aussi tapoter sur sa bouche légèrement entrouverte du bout de ses doigts pour écouter les sons que cela produit à l’intérieur la sphère buccale.

Enfin, en tapant contre notre poitrine, cela résonne aussi à l’intérieur de notre corps. Si, si, essayez! Vous verrez!

La répétition de l’activité

Vous pouvez varier les rythme en tapant de plus en plus vite ou de plus en plus lentement sur les différentes parties de votre corps.

Vous pouvez aussi créer un enchainement de mouvements sur votre corps pour créer à la fois un rythme et une mélodie. Choisissez en amont la position qui conviendra le mieux à l’enfant ou au groupe d’enfants. Vous pouvez proposer cette activité assis au sol, ou sur une chaise par exemple, ou encore en position debout.

Pourquoi pas proposer à l’enfant de s’allonger sur le dos lorsqu’il aura suffisamment mémorisé l’exercice pour le reproduire sans avoir besoin de vous regarder.

A titre d’exemple vous pouvez:

  • Tapez 1 fois dans vos mains, puis 2 fois sur vos cuisses
  • Tapez 2 fois sur votre poitrine, puis 1 fois dans vos mains.
  • Tapez 2 fois sur votre poitrine, 2 fois dans vos mains, puis 1 fois sur vos cuisses.

Répétez ensuite le rythme que vous aurez choisi plusieurs fois consécutives. Cela entraînera l’enfant à coordonner ses mouvements et développera aussi son habileté gestuelle.

Vous pouvez varier les exercices de percussions corporelles autant que vous le souhaitez. Commencez par des enchainements courts, puis allongez-les au fur et à mesure que l’enfant progressera.

Les alternatives des exercices de percussions corporelles

Plus tard, vous pourrez aussi inviter l’enfant à rechercher d’autres sons en frappant doucement sur d’autres parties de son corps comme les coudes, les épaules, les genoux, les pieds, les poignets, ou encore les fesses…

Vous pourrez aussi explorer d’autres façons d’entrer en contact avec le corps comme en frottant les mains l’une contre l’autre, en caressant la peau. Vous pourrez aussi la pincer légèrement ou tapoter dessus du bout des doigts.

Enfin, je vous invite à faire l’exercice les yeux bandés pour les plus expérimentés d’entre vous!

D’un point de vue pédagogique

Ne laissez pas l’enfant taper sur votre corps et de même ne le faites pas sur son corps à lui. Montrez-lui bien qu’il pourra faire des percussions corporelles uniquement sur son propre corps. Cela induira alors la notion de respect du corps et du corps de l’autre.

Comme l’enfant naît avec une méconnaissance de son intégrité physique et psychique. Notre rôle d’adulte et alors de lui apprendre que chacun d’entre nous a le droit au respect de son corps et au respect de soi.

Ainsi, pour participer à la construction de son intériorité, de son intimité, de sa pudeur et de sa différenciation avec le monde extérieur il est important que l’adulte soit attentif à ne pas envahir le corps de l’enfant.

En respectant son corps, l’enfant se rend compte qu’il est une personne à part entière, libre de ses mouvements. Il peut alors utiliser son corps en fonction de ses besoins et de ce qu’il a envie de faire avec.

En résumé

Les percussions corporelles sont des exercices qui permettent aux enfants de faire de la musique avec leur corps. Aussi, cela leur permet d’aller à sa découverte. Cette activité leur permettra de développer diverses compétences comme l’attention auditive, la coordination des mouvements, et aussi la mémorisation d’un rythme. Les enfants seront très enthousiastes à l’idée de faire des percussions corporelles et demanderont certainement à répéter l’activité régulièrement. Alors, n’hésitez plus, foncez!

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à le partager ou à laisser un commentaire pour partager votre expérience personnelle!

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager! :)

Vous pourriez également aimer...

7 commentaires

  1. Ma a dit :

    Sympa les percussions corporelles ! À partir de quel âge vous les conseillez ?

    1. Bonjour, vous pouvez proposer l’activité à un enfant qui commence à imiter vos gestes en tapant dans ses mains par exemple. C’est vraiment variable d’un enfant à l’autre. Je dirais entre 12 et 18mois pour les exercices les plus faciles et aller à la découverte du corps. Puis, vous les adapterez en fonction de l’intérêt que l’enfant portera à l’activité et de sa progression.

  2. petitdoremi a dit :

    Extra!! Merci pour cet article très complet et pédagogique! A très bientôt!

  3. faire-decouvrir-l-ecologie-aux-enfants a dit :

    Vraiment très sympa à faire comme activité ! Comment n’y ai-je pas pensé avant !!! Très bien expliqué, avec les alternatives possibles et l’axe pédagogique pour le faire dans de bonnes conditions, c’est parfait !

  4. Tara a dit :

    Super idée, j’adore! J’aime beaucoup comme tu présentes cette activité ludique tout en introduisant les notions d’intégrité, de respect de soi et du corps, vraiment top! Merci beaucoup pour ton article 🙂

  5. […] Faites découvrir les différentes familles d’instruments de musique à vos enfants grâce à notre fiche à imprimer de mots mêlés! Si vous souhaitez allez plus loin dans la découverte des sons avec votre enfant, je vous conseille de lire l’excellent article du blog “Porter, guider, expérimenter” d’Aline Ohlmann sur les percussions corporelles. […]

  6. […] en savoir plus sur les percussions corporelles, je t'invite à lire l'article d'Aline du blog "Porter, guider, expérimenter" qui en parle très bien […]

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.