La recette des madeleines à l'épeautre chocolat noisette.

La madeleine choco-noisette à l’épeautre : une recette pour les gourmands

En ce moment, j’ai une envie folle de faire plaisir à mes enfants (et de me faire plaisir 😉 ). Alors je cuisine avec eux des petites douceurs. Ils m’appellent « maman gâteau ». Peut-être, ai-je comme une envie de faire des réserves avant l’hiver, tel un écureuil à l’automne, qui sait?! Et d’ailleurs dans cette recette, j’ai ajouté quelques noisettes, car j’adore ça, et que c’est de saison ! Aujourd’hui, je vous propose donc de faire avec moi cette recette gourmande : La madeleine choco-noisette à l’épeautre. Une nouvelle occasion d’apprendre à cuisiner aux enfants !

Cet article participe à l’événement “ Épeautre mania et recettes à gogo ?  ” du blog Santé naturelle tout simplement. L’épeautre est un produit d’exception qui est très bon pour la santé ! Le saviez-vous? C’est ce que Christine Labbé, Naturopathe de métier, souhaite nous transmettre. D’ailleurs, j’ai découvert un de ses articles récemment grâce auquel j’ai pu découvrir les bienfaits que pouvaient apporter l’épeautre à notre corps ! Je le partage donc avec vous, car ça vaut vraiment le coup d’en prendre connaissance. Le voici: Poser les fondations d’une alimentation saine avec Hildegarde de Bingen.


Qu’est-ce que l’épeautre ?

L’épeautre (Triticum spelta), appelé aussi « blé des Gaulois », est une céréale proche du blé, mais vêtue (le grain reste couvert de sa balle lors de la récolte). Le grand épeautre est parfois considéré comme une sous espèce du blé tendre. Il fait partie des végétaux comestibles, comportant des protéines complètes. Surtout s’il s’agit de variétés anciennes assurant ainsi à eux seuls l’apport de tous les acides aminés essentiels pour l’homme. (Source: Wikipédia)

Pourquoi utiliser de l’épeautre dans cette recette ?

J’ai donc choisi de mettre de l’épeautre dans ma recette des madeleines choco-noisettes car c’est la base d’une alimentation saine. Elle nous aide à mieux digérer. Aussi, elle améliore notre sommeil et notre transit. Elle nous aide à garder la ligne ! Si, si, juré craché ! Croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer!

Bref, c’est un produit de qualité! Et l’essayer, c’est l’adopter! Mais motus, je n’en dis pas plus! Il vous suffit désormais de cliquer sur le titre de l’article de Christine pour en savoir plus!

Si comme moi, vous n’avez jamais eu l’occasion d’utiliser cette céréale dans vos préparations culinaires, ce sera alors le moment d’en faire l’expérience. Et comme il n’est jamais trop tôt… ni trop tard… pour prendre de bonnes habitudes alimentaires et les transmettre aux enfants je vous invite à profiter ici de ces vertus avec cette recette !

La recette des madeleines à l’épeautre choco noisettes

Ma petite liste de matériel

Pour une petite vingtaine de belles madeleines

  • 75 g de farine de grand épeautre
  • 75 g de poudres de noisettes (à partir de noisettes entières ou sinon du commerce)
  • 50 g de sucre muscovado
  • 2 oeufs
  • 100 g de beurre
  • 1 cuillère à café rase de poudre à lever.
  • 1 belle pincée de sel
  • de la pâte à tartiner chocolat noisette maison (ou bio du commerce)

J’ai l’habitude de faire de la pâte à tartiner maison pour les enfants. Mais là je vais tester cette nouvelle recette pour vous, en y mettant du lait d’épeautre. Pour découvrir ma recette de pâte à tartiner chocolat noisette, je vous invite à cliquer sur ce lien.

Les lecteurs de cet article ont également lu: Le gâteau de butternut d’Halloween

Comment réaliser cette recette de madeleine à l’épeautre choco noisette avec les enfants ?

1/ Préchauffer votre four en mode chaleur tournante à 210 degrés.

2/ Ensuite, montrez aux enfants comment préparer et peser les ingrédients, puis réservez-les dans des contenants individuels que vous poserez face à vous sur le plan de travail.

Pour les grands enfants qui connaissent bien les chiffres et les nombres, c’est l’occasion de les rendre attentif au marquage que l’on retrouve sur les emballages en aluminium ou en papier des plaquettes de beurre. Voilà un autre moyen très utile dont ils peuvent se servir pour apprendre à doser le beurre.

Après avoir bien observé cette étape, ils pourront alors l’expérimenter à leur tour s’ils le souhaitent.

Pendant cette étape, c’est le moment idéal de nommer chaque ingrédient aux enfants développer leur vocabulaire. N’ayez pas peur d’employer les mots « savants » employés par les grands maître pâtissier. Ils sauront les retenir et les ressortiront un jour sans que vous vous y attendiez.

Si vous faites une recette de cuisine pour la première fois avec un ou plusieurs enfants, pensez toujours à leur faire la démonstration des différentes étapes de celle-ci. Montrez leur alors au moins une fois, des gestes lents et précis pour qu’ils puissent les absorber et les reproduire par la suite.

En effet, quelle que soit l’activité, une démonstration silencieuse et séquencée est indispensable pour qu’ils puissent intégrer et expérimenter l’exercice à leur tour. Les enfants sont capables de beaucoup de choses du moment qu’ils aient pu observer attentivement ce qu’ils veulent mettre en œuvre.

Comme dans un cours de cuisine, l’idéal, c’est qu’ils puissent réaliser chacun la recette intégralement par eux-mêmes. Ce ne sera pas parfait dès le premier essai et ils feront sûrement des erreurs. Ce n’est pas grave ! Et après tout, c’est comme ça qu’on apprend. N’en faites-vous donc jamais ? Qui parmi nous n’a jamais « raté » un gâteau ? C’est en répétant régulièrement la recette qu’elle deviendra parfaite ! Parole de chef !

Maintenant que je vous ai transmis quelques conseils et astuces d’ordre pédagogique, revenons à notre recette.

3/ Après avoir pesé tous les ingrédients, torréfiez légèrement les noisettes entières dans une poêle sous le regard attentif de l’enfant que vous accompagnez ! Si vous avez de la poudre de noisette, préférez les torréfier sur une plaque au four à mi-hauteur une dizaine de minutes. Tout est possible ou presque en cuisine avec les enfants du moment que vous soyez vigilant à certains points de sécurité.

Afin de pouvoir faire cette opération sans risques de brûlures, je vous invite à orienter le manche de votre poêle vers l’arrière de votre plaque de cuisson. Aussi, il est toujours préférable d’expliquer en amont à l’enfant que la plaque de cuisson est très chaude et qu’il peut se brûler. Cela vous permettra de verbaliser les risques et l’aider lui à les anticiper et à prendre conscience du danger.

De plus, je vous suggère d’installer l’enfant à votre gauche sur un tabouret légèrement éloigné de votre cuisinière. À condition, bien sûr, qu’il soit capable de se mettre debout, d’y grimper seul et d’être bien stable sur ses appuis pour éviter les chutes. D’ici, il pourra observer tous vos gestes attentivement et patiemment.

Si vous possédez une tour d’observation, c’est vraiment l’idéal pour les tout-petits. Cela leur permettra d’accéder au plan de travail en toute sécurité. Si vous ne connaissez pas encore la tour d’observation Montessori je vous invite à la découvrir en cliquant sur ce lien. Elle aidera les enfants à faire un tas d’activités et d’exercices de vie pratique à hauteur d’adulte comme la cuisine, mais aussi du bricolage ou encore de simples gestes du quotidien comme se laver les mains ou se brosser les dents.

Les lecteurs de cet article ont également lu: Les bugnes de carnaval

Maintenant que j’ai pu aborder avec vous les points de vigilances auxquels être attentif quand on cuisine avec des enfants, je vais pouvoir poursuivre la recette.

4/ Faites fondre le beurre dans une casserole un instant à feu très doux puis réservez

5/ Si vous utilisez des noisettes entières, mixez les finement jusqu’à obtention d’une poudre homogène. Puis, versez la dans un saladier

6/ Ajoutez-y la farine, la pincée de sel et la levure. Puis, mélangez le tout avec une cuillère.

7/ Dans un contenant différent, fouettez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et prenne du volume. Ajoutez ensuite les éléments secs que vous mélangerez à l’aide d’une spatule. Enfin, ajoutez le beurre fondu et mélangez bien.

8/ Beurrez et farinez un moule à madeleines puis, versez un peu de pâte dans chaque empreinte (un peu moins de la moitié). Ajoutez une petite noisette de pâte à tartiner maison au centre de chacune d’elle que vous recouvrirez ensuite de pâte à gâteau.

9/ Enfournez pendant 4 minutes à 210 degrés, puis baissez le four à 160 degrés pour poursuivre la cuisson encore 5 minutes.

10/ Ça y est ! Vos madeleines à l’épeautre choco noisette sont prêtes à être dégustées !

En résumé

Qui pourrait résister à une fournée de madeleines toutes fraîches? La noisette et l’épeautre s’associent à merveille! C’est un pur délice ! Et pourquoi pas l’accompagner d’un verre de lait d’épeautre, histoire d’aller au bout de l’expérience. Si vous y ajouter un fruit de saison tel que la poire épépinée et coupée en quartier, vous obtiendrez là un goûter parfait pour un tout petit qui a commencé depuis quelques semaines la diversification menée par l’enfant.

En réalisant cette recette avec vous, les enfants auront le plaisir d’en découvrir les étapes et de la réaliser avec plus ou moins d’autonomie selon leurs capacités. Et vous l’aurez compris, une démonstrations détaillée et précise de chacun de vos gestes est essentielle pour qu’ils puissent s’en imprégner et les reproduire par la suite.

Ils pourront alors développer leur coordination oculomotrice, leur motricité fine, leur langage et bien d’autres choses! Et ce qu’ils apprécieront le plus c’est l’autonomie que vous leur donnerez pour réaliser cette recette à base d’épeautre. L’épeautre qui, je vous le rappelle, est excellente pour votre santé à tout point de vue!

Si cet article vous a plus, n’hésitez pas à laisser un commentaire. Vous pouvez aussi le partager, et à télécharger, en complément, mon guide gratuit.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager! :)

Vous pourriez également aimer...

5 commentaires

  1. Miam ! J’ai bien envie de faire l’écureuil avec toi et de tester cette recette saine et savoureuse. J’apprécie tout particulièrement ton approche avec les enfants, on oublie tellement souvent qu’ils ne sont pas « nous » en miniatures mais qu’ils ont leur propre psychologie, leurs propres aptitudes :). Merci pour cette expérience

  2. […] chez vous, succès assuré! N’hésitez pas à accompagner ce chocolat chaud des bonnes madeleines choco-noisette d’Aline! C’est un […]

  3. J’attendais la suite de la recette de la pâte à tartiner avec impatience, et je ne suis pas déçue !!! Ca fait vraiment envie, je la testerai dès que possible ! Et c’est super d’avoir intégré tous les rappels et astuces quand on cuisine avec les enfants !

  4. J’aime beaucoup tes recettes et surtout les conseils pour les faire avec les enfants. J’ai hâte de tester celle-ci, elle m’a mise l’eau à la bouche !

  5. Aline tu me donnes trop envie avec ta recette de madeleine! Faut que je la teste d’urgence! Elle est pas trop sucrée et le mélange épeautre – noisette doit être délicieux. Et moi aussi j’ai envie de me faire plaisir en ce moment ça doit être à cause de l’hiver ahah.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *