10 actions à entreprendre pour veiller à la sécurité du bébé à la maison.

10 actions à entreprendre pour veiller à la sécurité du bébé à la maison

Dans ce nouvel article, je décris 10 actions à entreprendre pour veiller à la sécurité du bébé à la maison.
Pour que les enfants puissent évoluer librement et grandir en toute sécurité il est important que vous puissiez leur offrir un espace de vie sécurisé. Il doit être aussi adapté à leur développement et à leurs besoins. Pour ce faire, il est nécessaire d’aménager et de sécuriser les différents espaces de vie dans lesquels les enfants évoluent au quotidien. Cet article vient compléter celui dans lequel je vous explique comment aménager un espace pour favoriser la motricité libre de l’enfant. Si cela vous intéresse vous pouvez aller le consulter en cliquant sur ce lien.

1. Pour veiller à la sécurité du bébé à la maison, mettez hors de leur portée certains objets

Je vous conseille de ranger ou de mettre en hauteur et hors de la vue des enfants les objets fragiles et ceux qui peuvent présenter un danger pour eux. Il peut s’agir aussi d’objets auxquels vous ne voulez pas qu’ils aient accès tout simplement. Attention aussi aux tous petits objets qui présentent des risques d’ingestion, ainsi qu’aux produits toxiques et aux médicaments par exemple.
 
Pourquoi mettre les objets hors de leur vue?

Parce que tout simplement, quand un enfant convoite un objet, il n’a qu’un seul objectif en tête: parvenir à l’attraper quoi qu’il arrive!
Alors tant que l’objet sera dans son champ de vision, il continuera à vous solliciter pour l’obtenir, et trouvera même parfois des stratégies incroyables pour parvenir à ses fins tout seul. Et je peux vous dire que dans ces moments-là ils ont parfois des compétences qu’ils nous avaient cachés jusque-là les coquins!

Sans rire, c’est important! En effet c’est souvent dans ces moments-là qu’ils peuvent justement se mettre en danger sans s’en rendre compte. Et oui! C’est là que nous manquons de vigilance généralement étant donné qu’il est impossible d’avoir les yeux derrière la tête.

Dernièrement, Nathan, 18 mois, a voulu attraper un de ses jouets que j’avais mis en hauteur au-dessus du plan de travail. Nous avons une cuisine ouverte sur le salon. Et ce jour-là, j’avais oublié de fermer la petite barrière que nous avons installé. Il a poussé une chaise jusqu’au niveau du plan de travail et a grimpé dessus. Puis, il est allé le récupérer en se mettant debout sur les plaques de cuissons. Au final, il a accompli fièrement sa mission et avec succès. Mais quel risque y avait-il alors me diriez-vous?

Eh bien, ce à quoi je veux vous rendre attentif ici, c’est que comme le dit jouet était dans son champ de vision, il a finalement été attiré dans une pièce de la maison dans laquelle il ne serait peut-être jamais allé autrement. Les plaques de cuisson ou le four auraient pu être allumées. Il aurait pu trouver un couteau ou autre objet qui peut être dangereux tant qu’il n’a pas appris à le manipuler seul. Il aurait pu perdre l’équilibre sur la chaise par manque d’assurance ou de stabilité. Bref, j’encourage toujours les enfants à expérimenter des choses nouvelles. Par contre, je suis attentive à les accompagner dans leurs nouvelles acquisitions jusqu’à ce qu’ils soient totalement autonomes!

2. Sécurisez vos placards

Par ailleurs, pensez à fermer à clé, avec un bloque-porte ou avec un loquet de sécurité, les placards dans lesquels il y a des objets qui peuvent présenter un danger et dont les enfants ne sont pas encore autorisés à se servir seul.

Chez moi, par exemple, dans les placards qui sont à hauteur de mes enfants, il n’y a que des objets auxquels ils ont le droit d’accéder et qu’ils peuvent manipuler sans restrictions. Cela permet de répondre à leur besoin de sécurité et limite les frustrations surtout quand ils sont tout petits.

Leur besoin de toucher est inné, on le sait! Alors je vous invite vraiment à aménager vos espaces de vie de façon à ce qu’ils soient adaptés au maximum aux enfants. Cela leur permet alors d’explorer les espaces sans danger. Aussi, cela nous évite d’être en permanence obligé de leur poser des règles et des limites. Et, cela limite alors les conflits. Alors facilitons nous les choses et cela dans l’intérêt de toute la famille.

3. Faites attention aux angles saillants

Aussi, j’ai retiré les meubles qui avaient des angles saillants pour veiller à la sécurité de bébé à la maison. Je les ai remplacés par du mobilier à bord arrondis. Vous pouvez sinon y mettre des angles de protection. Bien que, encore une fois il me paraît toujours important de nommer les dangers aux enfants pour vraiment prévenir les risques.

4. Pensez à fixer votre mobilier pour veiller à la sécurité du bébé à la maison

Aussi, pensez à fixer vos meubles au mur pour la sécurité de bébé à la maison. Les enfants ont parfois vite fait de tirer dessus ou de vouloir se cacher dedans. Les meubles qui ne sont pas fixés peuvent leur tomber dessus. Cela compromet vraiment leur sécurité. Et je peux vous dire par expérience qu’il n’est pas rare que les enfants aient envie d’aller se cacher dedans.

5. Ayez une attention particulière avec les escaliers

Concernant les escaliers, vous pouvez en protéger l’accès soit avec une barrière de sécurité soit en veillant à fermer les portes des pièces pour que les enfants ne puissent pas y aller seul. Cela ne signifie pas qu’il faut empêcher les enfants d’y accéder, bien au contraire, mais simplement qu’ils ont besoin d’être accompagnés par l’adulte quand ils souhaitent aller explorer cet espace pour une question de sécurité jusqu’à ce qu’ils soient capable de les monter et les descendre de façon assurée et en toute autonomie.

Les enfants sont attirés par les escaliers, et dès qu’ils seront en capacité de se déplacer, ils auront envie d’aller les explorer. C’est tout à fait normal! Alors je vous encourage vraiment à les accompagner dans leur découverte autant que possible. Et surtout faites-leur confiance! Du moment que vous respectez leur rythme et que vous ne les mettez pas dans une position dans laquelle ils ne savent ni se mettre seul ni se défaire seul, il n’y a aucun danger. Le tout est de rester à juste distance et toujours en contrebas des escaliers de façon à pouvoir assurer une perte d’équilibre ou une chute.

Les lecteurs de cet article ont également lu : Comment favoriser la motricité libre du bébé?

6. Sécurisez vos fenêtres et vos balcons pour veiller à la sécurité de bébé à la maison

Soyez particulièrement attentif à fermer vos fenêtres, même si elles sont pourvues d’un garde-corps quand vous n’êtes pas en permanence dans la même pièce que vos enfants. Là encore un incident peut très vite arriver. Les enfants adorent grimper et sont souvent attirés par le vide. Parfois, ils sont simplement curieux et veulent juste observer ce qui se passe en bas de chez eux.

Nathan, (et oui encore lui! 🙂 ), se passionne actuellement pour une nouvelle activité, il aime jeter des objets en tout genre par la fenêtre. Ou plus exactement, il adore les jeter par les orifices qui se situent de part et d’autres du garde-corps. La loi de la pesanteur vous connaissez? Eh ben lui il l’expérimente sans arrêt. Je vais régulièrement récupérer ses jouets, des vêtements, des pinces à linges et autres objets en bas de chez nous. Est-ce un problème? Non, c’est juste un peu pénible de faire les aller-retours et il pourrait finir par assommer un passant. Si je vous donne cet exemple c’est juste pour vous dire à quel point ça les attire.

Plus sérieusement, le danger n’est pas là! Le danger se présenterait s’il allait caler une chaise au niveau du garde-corps par exemple et qu’il se penchait par-dessus après l’avoir escaladé.

Voilà pourquoi, chez moi j’ai fait le choix de plier les chaises de jardin et de ranger la table qui se situent sur le balcon dès qu’on ne s’en sert pas. Ainsi, ils ne peuvent ni grimper ni se mettre en danger. Cela permet aux enfants d’avoir la place pour y jouer en notre présence. Ils peuvent ainsi évoluer en toute sécurité sur le peu d’espace d’extérieur que l’on a. Et quand ils sont dans leur chambre sans nous, la fenêtre est toujours fermée. Quant à la nôtre, si les fenêtres sont ouvertes, je la ferme à clé.

7. Soyez vigilant aux plantes toxiques

Assurez-vous de bien connaître vos plantes d’intérieurs car certaines d’entre elles sont toxiques. Faites en sorte qu’elles ne soient pas accessibles aux jeunes enfants. Pourquoi? Car ils portent tout à la bouche pour découvrir leur environnement. S’ils en touchent une par inadvertance, pensez de suite à leur laver les mains.

Sachez aussi qu’une fleur coupée en vase est toujours toxique. C’est la sève des plantes vertes qui causent le plus de dommages : en mâchouillant les feuilles et les tiges, les enfants peuvent avoir des irritations au niveau de la bouche. Cela peut donc créer des troubles cutanés mais aussi digestifs ou respiratoires.

8. Faites attention aux risques de brûlures

Par ailleurs, il est nécessaire de protéger les enfants des cheminées, des poêles à bois et de toutes autres sources de fortes chaleurs pour prévenir les brûlures. Aussi, comme pour les escaliers, les plantes, et toute autre “source de danger” il me semble toujours important de communiquer avec son enfant. Ainsi, vous pouvez nommer simplement les dangers et les lui expliquer pour l’informer et lui apprendre à être vigilant. C’est ainsi que vous le responsabiliserez, qu’il deviendra attentif et qu’il pourra prendre ses précautions.

9. Soyez vigilants si vous avez des animaux de compagnie

Vous pouvez aussi protéger l’enfant de certains animaux de compagnie qui pourraient présenter un danger pour lui quand vous ne pouvez pas le surveiller directement en les séparant. Nous savons, par exemple, que dans certaines situations de stress ou de peur certains chiens peuvent mordre. On sait aussi que les chats ont pour habitude de rechercher le contact et la chaleur. Cela peut lui donner envie de se coucher contre le bébé voir même de s’installer sur lui notamment quand il dort. C’est vous qui connaissez le mieux vos animaux alors à vous d’en juger et de protéger l’enfant si nécessaire.

10. Soyez attentifs aux dangers de l’eau

Enfin, soyez attentifs aux dangers de l’eau. Ne laissez jamais votre enfant seul sans surveillance dans son bain, fermez la porte des toilettes et ne laissez pas traîner un seau de ménage dans votre intérieur pour éviter les noyades. Vous rigolez mais si cela peut arriver de tomber la tête la première dans les toilettes! Ils sont capables de tout nos petits explorateurs!

Le bain libre fait partie des activités, en motricité libre qui plaisent beaucoup aux bébés dès les premiers mois. Alors ne les en privez pas à condition de respecter cette règle de sécurité! Ayez confiance en eux et en leurs capacités. Si ce sujet vous intéresse je pourrais vous en parler dans un prochain article.

En résumé

Dans cet article je vous ai présenté 10 points de vigilance qu’il est important de prendre en compte pour veiller à la sécurité de bébé à la maison. Ils vous permettront de sécuriser les différents espace de vie dans lesquels les enfants évoluent en intérieur. Ainsi ils pourront se déplacer, bouger, jouer, et s’éveiller sans danger dans tous les espaces de vie de votre maison.

Ce qui me paraît essentiel aussi c’est de communiquer les dangers aux enfants pour les informer et les responsabiliser. Et encore une fois je vous invite toujours à les accompagner dans leurs découvertes et leurs explorations. Cela leur permettra d’apprendre à vivre de façon autonome. Ils pourront aussi connaître et avoir conscience des risques éventuels et savoir agir en conséquence .

Aussi, ne les surprotégez pas en les empêchant, par exemple, de faire certaines expériences qui vous paraissent trop risquées ou dangereuses du moment qu’ils sont prêts et en capacité de les vivre. Le tout c’est de rester à leur côté. Observez-les et ayez confiance en eux! Essayez, dans la mesure du possible, de ne pas leur transmettre vos peurs.

Accompagnez-les, encore et encore, en leur montrant l’exemple et sans faire à leur place afin qu’ils sachent faire les choses en toute sécurité en dehors de votre présence. Préparez-les ainsi à vivre leur propre expérience en dehors du cocon familiale. Vous leur offrirez ainsi les clés pour être indépendant, responsables, confiants et consciencieux.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à télécharger mon guide gratuit “5 clés pour des enfants heureux, libres et épanouis”.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager! :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous pourriez également aimer...

14 commentaires

  1. Bonjour et merci pour cet aide-mémoire très utile !
    J’ajouterai de faire attention au bruit : dès qu’on n’entend plus bébé, c’est qu’il expérimente une activité qu’on ne validerait pas avec lui !

    1. Bonjour et merci pour votre retour. Il est vrai que quand les enfants ne font plus de bruit cela nous met souvent en alerte. Cependant, j’ai aussi été souvent agréablement surprise de voir mes enfants tranquillement installés entrain de jouer ou de regarder un livre dans ces moments calmes. Alors je dirais faisons leur confiance tout en restant vigilant et attentif à ce qu’il se passe. L’important, encore une fois, c’est que leur environnement soit sécurisé.

  2. Merci pour ce partage, je n’ai pas encore d’enfants mais je travaille avec eux. Il est vrai que leur besoin d’expérimenter est grand ! Je me souviens aussi que je grimper partout pour attraper ce que je voulais étant petit. Je trouve intéressant d’anticiper toutes ces choses. Merci beaucoup

    1. Merci beaucoup pour ce partage et retour d’expérience personnel. On ne peut jamais tout anticiper malheureusement mais il est vrai que cela limite tout de même grandement les risques à condition aussi de les communiquer autant que possible avec les enfants.

  3. Merci Aline pour cet article très intéressant et tous ces bons conseils. C’est vrai que les enfants ne sont jamais à cours d’idées!
    Je te souhaite tout le meilleur!

    1. Merci beaucoup Nathalie! Et oui on peut faire confiance aux enfants! Ils ont plus d’un tour dans leur sac.

  4. Article super complet, à mettre entre toutes les mains des futurs ou jeunes parents !!! Mais en effet, il est bon également de faire attention de ne pas les sur-protéger ! Il faut aussi qu’ils fassent leurs propres expérimentations !
    J’aime beaucoup quand tu complètes tes articles de tes expériences personnelles, ou celles de tes enfants 😉

  5. Bonjour Aline,
    Tu connais Montessori, car tous ces sécurité sont aléatoires…
    Mes enfants sont née avec Montessori(Aussi Pikler), il n’y a pas besoin de tout ça…
    A bientôt
    Rodney

  6. Bonjour Cora, merci d’avoir partagé cet article , ça permet également de protéger l’enfant de tout danger, et sa responsabilise l’enfant en même temps. Mais maman est un vrai agent secret elle a les yeux devant derrière, et quand il y’a le silence , elle doit toujours veiller à ce que tout va bien😊

  7. La sécurité des enfants est très important en effet. Et quand on devient parent pour la première fois, on n’a pas en tête tous les dangers qu’ils pourraient y avoir pour un bébé. Merci de nous éclairer sur ce point 🙂 Nous nous avons, en autres, décidé de réserver les espaces près du sol, dans la pièce à vivre, aux enfants. Et nous avons monté tous les objets qui sont cassables ou que nous ne voulons pas qu’ils abîment. Au final, notre espace à vivre est surtout occupé par leurs jouets 😂 mais ça en fait un endroit chaleureux.

  8. Merci pour ces rappels toujours très utiles

  9. Bonjour,
    Merci pour ce rappel des points de vigilance essentiels. Un accident est très vite arrivé, et il ne faut jamais relâcher la vigilance!

  10. alors la pour les plantes je n’y aurais jamais fait attention! merci pour tous tes conseils!

  11. Je n’ai pas encore d’enfant. Mais le jour où j’en aurais, la sécurité devras passer avant tout 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *