comment aménager un espace de motricité libre pour enfants?

Comment aménager un espace favorisant la motricité libre des enfants ?

Pour favoriser la motricité libre des enfants il est nécessaire que l’aménagement de l’espace leur permette avant tout d’être complètement libres de leurs mouvements. Pour ce faire, il est alors nécessaire que le cadre et l’environnement qui leur est offert soit rassurant et sécurisé. Voilà pourquoi dans cet article j’ai décidé de vous donner quelques conseils qui vous aideront à aménager un espace de motricité pour enfants avec du mobilier et du matériel adapté aux tout-petits. Aussi, je vous expliquerai comment l’adapter à leurs capacités et à leur niveau de développement. Un espace bien aménagé leur permettra d’évoluer en toute confiance, à leur rythme et toujours sous le regard bienveillant et attentif de l’adulte.

[joli-toc]

Aménager un de l’espace de motricité libre pour enfants

Dans la pédagogie Montessori, vous trouverez ce type d’aménagement dans les espaces “Nido”. En italien, Nido signifie nid. Il s’agit d’un véritable cocon pour les tout-petits. le Nido, pensés par Maria Montessori, est un espace d’éveil adapté aux bébés de la naissance jusqu’à 15/18 mois. Cela correspond au moment où l’enfant a une marche assurée
Pour aménager un espace de motricité pour enfants favorisant la motricité libre vous aurez besoin de différents éléments. C’est ce dont je vais vous parler dans la suite de cet article.

Comment choisir un tapis de motricité pour enfants?

Mettez en place un matelas au sol pour le bébé. Vous pourrez alors l’y installer sur le dos dès la naissance. Il sera alors libre de ses mouvements, pourra observer son environnement, et progressivement regardera ses mains, ses pieds, les objets autour de lui. Je vous conseille d’opter pour un matelas ferme standard de 60 x 120.

Puis, quand bébé commencera à se déplacer, remplacez le matelas par un tapis de sol antidérapant ferme et compact. Personnellement, j’utilise un tapis de yoga. Je trouve cela amplement suffisant étant donné que le bébé en sortira très vite pour aller explorer son environnement. Si vous vous occupez de plusieurs enfants, vous pouvez en utiliser un par enfant. Cela vous permettra d’agrandir votre espace de motricité au besoin.

Aussi, vous pourrez créer un espace individuel par enfant si vous possédez plusieurs tapis. Les enfants aiment explorer et jouer à plusieurs. Cependant, tout comme nous, l’enfant a parfois besoin d’évoluer seul, et de se centrer sur lui, de retrouver du calme et de la tranquillité. Ces tapis individuels répondront alors à son besoin d’individualité.

Choisir un tapis suffisamment ferme et compact permettra au bébé de ressentir une certaine stabilité et l’aidera à maîtriser son équilibre quelle que soit la position dans laquelle il se sera installé. Il pourra alors plus facilement changer de position au fur et à mesure de ses nouvelles acquisitions.

Evitez, dans la mesure du possible, tous les accessoires qui vont empêcher l’enfant de se mouvoir comme le transat ou encore le cale bébé.

Le miroir en motricité libre ça sert à quoi?

Vous pouvez aussi accrocher un miroir dans l’espace d’éveil. Il vous suffira de le fixer contre un mur et de solidement l’attacher. Installez-le alors le long du tapis d’éveil de l’enfant. Aussi, il est nécessaire que l’enfant puisse se voir entièrement dedans. C’est ainsi qu’il prendra conscience, petit à petit, qu’il est un individu à part entière et que les différentes parties de son corps sont entièrement reliées entre elles.

Il permettra à l’enfant d’y voir son reflet mais aussi tout ce qui l’entoure. Quand l’enfant est placé face au miroir, cela élargit aussi son champ de vision. Ainsi, il pourra mieux appréhender son environnement et observer les mouvements des personnes qui se déplacent autour de lui.

Pour Henri Wallon, psychologue français, le miroir a un rôle important dans la construction psychologique de l’enfant. L’enfant se sert de l’image extériorisée du miroir afin d’unifier son corps. L’acquisition de son schéma corporel, c’est à dire de la représentation qu’il se fait de son propre corps, est progressive. Le miroir permet donc de prendre conscience de soi et de la place que notre corps occupe dans l’espace.

Je voudrais vous rendre attentif au fait que les miroirs « incassables » déforment légèrement notre reflet, et certains plus que d’autres. Il suffit de se mettre devant pour le constater. Voilà pourquoi j’ai décidé d’installer plutôt un vrai miroir pourvu d’un cadre en bois dans l’espace de motricité des enfants.

En faisant ce choix, je responsabilise aussi mes enfants. Je les rends attentifs au fait qu’un miroir est fragile et qu’il peut casser. Je les invite à être précautionneux, et, jusqu’alors, il n’a jamais eu la moindre fissure ou impact. Pourtant il est arrivé de temps à autre que des objets le percutent par inadvertance.

C’est un parti pris, mais cela me paraît important que le miroir renvoie à l’enfant une image de lui qui ne soit pas altérée.


Installez un support pour suspendre un mobile

Dès la naissance, vous pourrez présenter différents mobiles aux bébés. Dans la pédagogie Montessori, le mobile a une place particulièrement importante. Il s’agit en fait du premier objet que vous pouvez présenter à l’enfant pour stimuler sa vue.

Lorsque l’enfant est petit, il est important que le mobile qui lui est présenté soit “immobile“. C’est à dire qu’il soit sans moteur, et dont le mouvement est naturel. Cela l’aidera alors à fixer son regard dessus.

Sachez qu’il existe quatre mobiles que vous pourrez présenter successivement au bébéle mobile de Munari dès la naissance, le mobile des octaèdres à partir de six semaines, le mobile de Gobbi vers 2-3mois, et enfin, le mobile des danseurs vers 3-4 mois.

Le mobile de munari suspendu dans l'espace de motricité des enfants.

Vous pourrez aussi découvrir sur mon blog l’anneau à grelot. Il s’agit en fait du premier mobile sonore que vous pourrez présenter au bébé.

Pour Installer un mobile, dans l’espace d’éveil de l’enfant vous pouvez fixer une flèche de lit bien stable ou encore visser un piton au plafond. Ces supports vous permettront de régler facilement la hauteur du mobile.

Les premiers jours de sa vie, l’enfant voit flou au-delà de 30 centimètres. C’est pourquoi, vous devrez suspendre le mobile à 20-30 cm au-dessus de la poitrine de l’enfant. Evitez de le positionner directement au-dessus de sa tête. Ainsi, il pourra profiter pleinement de l’expérience que vous lui offrez.

Je tiens juste à préciser que ce matériel ne doit pas être laissé en permanence, au risque de freiner l’envie de bouger de bébé. En effet, quand vous installez un mobile, cela maintient le bébé en position allongée. Sa tête reste fixe et est dirigée vers les éléments à observer. Voilà pourquoi il est important de varier les plaisirs, surtout quand l’enfant commence à se tourner et à attraper les objets.

Une barre de brachiation pour développer la motricité des enfants

Quand l’enfant vous montrera qu’il a envie de se mettre debout, en commençant par exemple à se hisser contre une chaise ou contre un meuble, vous pourrez alors installer une barre de brachiation devant le miroir.

Il s’agit d’une barre qui est fixée à hauteur d’enfant contre le mur ou directement sur le miroir. Préférez plutôt une barre en bois lisse que vous fixerez à 10 cm du mur et à 45 cm de haut. Adaptez sa hauteur selon la taille de l’enfant. Il doit pouvoir la saisir et se soulever en étant assis sur le sol.

Si votre enfant, en grandissant, ne se voit plus entièrement dans le miroir quand il se met debout, c’est alors le moment de le verticaliser pour qu’il puisse se voir de la tête aux pieds.

Comme avec une barre de danse classique, l’enfant pourra alors prendre appuis dessus pour se mettre en station debout de façon sécuritaire et en toute autonomie. Il pourra ainsi explorer son corps autrement face au miroir et observer son reflet entièrement dans une nouvelle posture. Il pourra aussi se déplacer, de part et d’autre, en marchant le long de la barre.

Je revois encore Nathan, à un an, se mettre debout face à la barre avec beaucoup d’enthousiasme. Il avait plaisir à s’accroupir, puis à se relever, puis à se baisser puis à se redresser encore et encore. Son activité était sans fin. Il cherchait son équilibre en prenant appuis sur la barre. Aussi, il aimait se déséquilibrer, et jeter parfois sa tête légèrement en arrière tout en se retenant avec ses deux mains.

A Noël, nous lui avons offert une planche d’équilibre que nous placions souvent devant le miroir. Ainsi, il a pu découvrir une nouvelle manière d’explorer son espace de motricité. Debout sur la planche, il se balançait alors librement tout en tenant la barre avec ses deux mains. Je l’observais parfois lâcher une main, puis l’autre, puis les deux. Il testait son équilibre et apprenait à le maîtriser. Cela lui a alors permis d’explorer de nouvelles sensations.

Un enfant se balance sur une planche d'équilibre tout en se tenant à la barre de brachiation avec ses deux mains.

Dans le commerce, vous pourrez trouver une barre de brachiation intégrée ou non à un miroir. Cela peut être vite très onéreux. Voilà pourquoi, pour mes enfants, j’ai simplement acheté une tringle à rideau en bois. Je l’ai ensuite fixée solidement contre le mur grâce à deux supports adaptés. Vous en trouverez dans tous les magasins de bricolage pour une vingtaine d’euros seulement.

Aménager un environnement favorisant la motricité libre et le libre choix d’activité.

Offrez aux enfants un espace qui leur permettra de se mouvoir librement, en toute autonomie et qui leur permettra aussi de choisir seul leurs activités pour s’épanouir et bien grandir.

Tout d’abord, pour cela, proposez un environnement visuel à l’enfant. Préparez-le soigneusement. Adaptez-le à sa taille et à sa force. Faites en sorte qu’il soit ordonné, simple mais esthétique.

En effet, l’enfant à un sens de l’esthétisme qui est très développé. Voilà pourquoi il est attiré par les beaux objets. Si le matériel proposé est esthétique, cela suscitera alors l’intérêt de l’enfant. Je vous invite vraiment à en tenir compte quand vous choisissez du matériel éducatif pour votre enfant Offrez-leur des objets simples, de couleurs et de formes harmonieuses, et qui sont fabriqués dans un matériau de qualité. Personnellement, je privilégie toujours les objets fabriqués avec des matériaux naturels. 

Installez les jouets et le matériel éducatif dans des panières, corbeilles ou autres contenants que vous installerez soit directement sur le sol, soit sur des étagères à hauteur de l’enfant et sur lesquelles il pourra se servir seul. Les contenants comportant des poignées ou des anses seront plus faciles à manipuler, à porter et à déplacer pour les enfants.

De plus, soyez attentif à mettre à sa disposition un mobilier et des objets en bon état. Veillez à ce que le matériel soit complet. Ne mettez pas à disposition de l’enfant par exemple, un puzzle avec une pièce manquante.

Par ailleurs, veillez à ranger les étagères quotidiennement d’une manière précise. Installez le matériel toujours à la même place afin de répondre au besoin d’ordre de l’enfant. Contrairement à ce que l’on pourrait penser l’enfant y est sensible. Cela répond aussi à son besoin de repères et le rassure.

Aussi, privilégiez une décoration neutre afin d’éviter de détourner son attention de ce qu’il est entrain de faire.

Enfin, ne les encombrez pas avec trop de quantités d’objets et de matériel éducatif au risque de désintéresser l’enfant. Je vous suggère donc de limiter le matériel en quantité. Cela évitera toutes surstimulations. Avoir à disposition des jouets en trop grosse quantité ne lui permet malheureusement pas de se construire intérieurement. Il risquerait alors d’avoir du mal à canaliser son attention sur une chose à la fois et de se disperser.

D’autre part, cela le fatigue, et peut l’irriter. Ça pourrait aussi très vite le désintéresser de certaines activités. Quand vous observez, par exemple, un enfant jetez des objets dans tous les sens dans une pièce, sans raisons apparentes, cela peut signifier qu’il y a trop d’informations pour lui et qu’il ne sait pas réellement comment s’en saisir.

En résumé

Pour que les enfants puissent s’épanouir et devenir autonomes, aménagez-leur un espace de vie qui leur permettra de se mouvoir librement, en toute sécurité, et d’être ainsi acteur de leur développement. Aussi, offrez leur un environnement adapté et stimulant dans lequel ils pourront découvrir leur corps et expérimenter seul le monde qui les entoure.

Pour ce faire, vous pouvez installer dans leur espace d’éveil un tapis de motricité, un miroir, une barre de brachiation, un support pour suspendre un mobile et aménager du mobilier favorisant le libre choix d’activité.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à recevoir en complément mon guide gratuit « 5 clés pour des enfants heureux, libres et épanouis »

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager! :)

Vous pourriez également aimer...

11 commentaires

  1. Magnifique article, idéal pour les nouveaux parents. 😉

    1. Merci Lidie 🙂

  2. Top ces conseils ! Ca semble de plus assez « facile » à mettre en place. Merci pour ces très bonnes idées 🙂

  3. Marina Delorme a dit :

    Bonjour, merci pour cet article plein de bons conseils. Ma fille à 18 mois et je confirme que le fait d’avoir à disposition beaucoup de jouets, cela ne favorise pas la concentration. Ma fille a beaucoup de mal à jouer plus de 2 minutes, elle se lasse, elle veut passer rapidement à autres choses.

  4. endlessriviera a dit :

    Super article merci ! J’ai déjà créé des livres pour enfants et oui l’enfant a un sens de l’esthétisme très développé c’est pourquoi de belles images sont si importantes 🙂

  5. Merci pour ce podcast pleins d’infos. Quand on n’a pas le temps de lire, c’est bien pratique d’écouter ta voix. Je ne savais pas que le miroir était si important.

    1. Merci beaucoup Hélène. Je suis ravie qu’il te plaise et d’avoir pu t’apprendre des choses.

  6. ça me manque beaucoup quand mon bébé est 1-3 avec Montessori..

  7. Laurie a dit :

    Merci pour ces conseils et astuces… je vais m’en servir pour aménager un petit espace au sein de mon cabinet.
    Le podcast m’a bien servi pour t’écouter en voiture moi qui suis tout le temps dans le rush!

  8. Merci beaucoup pour ces conseils ! Je connaissais l’importance du miroir mais pas la barre de brachiation. C’est une très bonne idée la tringle à rideaux !

  9. Merci pour tes petites astuces ! J’aime bcp la manière donc tu explique ! J’aime bcp lorsque tu expliques pourquoi utiliser le miroir !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.